• Changeons d'ère ensemble Noisy

Comment sortir du carencement de Logements sociaux l'exemple de Bailly ( les Nouvelles de Versailles du 3 Février)


Noisy le Roi : Des projets immobiliers sous la pression de l’Etat.



​Nous souhaitons revenir sur l’article concernant Noisy Le Roi dans les Nouvelles de Versailles du 27 janvier 2021.

Revenons sur le titre, dans celui-ci notre Maire annonce une relance des projets immobiliers sur notre commune avec deux zones privilégiées : Montgolfier et Chaponval. Ces deux parcelles privées sont soumises au droit de préemption de l’EPFY (établissement public foncier des Yvelines) qui a pour finalités : sur la zone Chaponval de construire un projet immobilier urbain (800 appartements), et sur la zone Montgolfier de valider le projet de 500 appartements déjà élaboré par le cabinet conseil.

Malheureusement nous ne pouvons que constater le manque de discernement et de prospective de la part de l’équipe majoritaire. En effet dans un souci d’esprit village, qui n’existera plus, elle a oublié les impératifs fixés par la loi. Elle n’a pas eu l’initiative, comme l’a fait Bailly, de présenter un projet alternatif avec insertion des handicapés et création de logements en acquisition sociale.

La loi SRU s’applique à Noisy le Roi du fait de notre entrée dans VGP depuis 2011, cette loi impose aux communes, de plus de 1500 habitants en Ile-de France, d’avoir 25 % logements sociaux. C’est en connaissance de cause que l’équipe municipale de l’époque dont faisait partie Marc Tourelle a voté l’entrée de Noisy le roi dans VGP. Avec dans l’idée que cela devait rapporter à la ville ? ou pour d’autres raisons ?

Par exemple, Saint Nom la Bretèche qui ne fait pas partie de VGP n’a pas d’obligation en matière de quota de logements sociaux.

Les Noiséens donnent tous les ans à VGP 1,5M€ de frais de fonctionnement et 0,7M€ pour le traitement des déchets. A quoi a servi cet important investissement cumulé sur 10 ans de 15 millions?

Pour l’avenir, nous ne souhaitons pas nous retrouver avec des projets non réfléchis sans vision d’ensemble comme pour le projet FREE, résolu par une mobilisation citoyenne entrainant l’intervention du préfet et ordonnant le retrait du projet sur le Rond-Point du Centaure.

On ne lance pas de concertation en urgence pour pallier à un manque de politique d’urbanisme à long terme. Gouverner c’est prévoir ! Quid de la création de pseudos groupes de travail alors même que le projet est déjà bouclé ?

Dans le cadre de grands projets immobiliers, circulation douce, environnement, 5G, de réelles concertations et non des réunions d’information doivent être engagées auprès de la population.

Il est encore temps pour nous de prendre en main notre avenir et installer une réelle démocratie participative.

  • Changeons d'ère ensemble Noisy

LA CIRCULATION DOUCE A NOISY LE ROI VUE PAR LA MAJORITE MUNICIPALE

Nous pourrions « féliciter », Monsieur Le Maire, pour la qualité de la présentation du projet de circulation douce à Noisy Le Roi, faite par M. Courboulay (Architecte du projet Montgolfier) ; si celle –ci avait été la présentation finale et l’aboutissement d’un processus partagé concernant la circulation douce à Noisy le roi.

Mais cette réunion et présentation nous posent plutôt des interrogations :

  • Pourquoi un seul projet ? Y- a-t-il une seule méthode pour concevoir des axes de circulation douce ?

  • On ne voit pas la finalité et la priorité de ce projet pour changer la vie des Noiséens : permettre à nos jeunes d’aller à l’école de façon sécurisée ou inciter les adultes à utiliser leurs vélos pour aller faire des courses ?

  • Aucune argumentation technique valable et vérifiable présentée (Largeur des pistes cyclables, conséquence de la réduction des axes de circulation…)

  • Le projet de la circulation douce s’intéresse-t-il seulement à la circulation des vélos : Quid des piétons, navette électrique (proposition de campagne), bus…

  • Détails financiers réduits à son minimum : quelle part reste à la charge de la mairie ? Comment cette part est financée ? Projet à 2M€

  • Estimation du nombre de Noiséens qui vont l’utiliser ?

Tout ça pour constater :

  1. Qu’une fois de plus le dossier est géré avec seulement quelques élus de la majorité. Qu’une fois de plus les élus de l’opposition n’ont pas été associés à cette étude.

  2. Qu’une fois de plus pas de choix alternatif proposé

  1. Qu’une fois de plus, les modifications de sens de circulation décidées unilatéralement, sans concertation de Noiséens.

  2. Pas d’état des lieux partagé.

  3. Aucune prise en compte de la dangerosité de la montée du rond-point du Centaure à la piste cyclable après le pont de l’autoroute, doit-on attendre un accident pour faire quelque chose. Alors que ce sont les premiers utilisateurs de leurs vélos tous les week-end, sur 12kms de pistes très fréquentées.

Conclusion :

Quid du débat démocratique !!!, le dossier présenté est sans réel contenu.

Quel est l’objectif => Dire que vous l’avez présenté à l’ensemble des élus ?


CIRCULATIONS DOUCES NLR_PRESENTATION_201
.
Download • 43.13MB

  • Changeons d'ère ensemble Noisy

QU’ALLEZ-VOUS FAIRE DE LA PARTICIPATION CITOYENNE ? La majorité municipale vient d’annoncer, dans le Magazine de Noisy le Roi, la mise en place d’une participation citoyenne au sein de notre commune. Pour rappel, celle-ci se fera en deux étapes :

  1. La mise en place de 3 comités consultatifs.

● Sécurité ● Antennes de téléphonie mobile ● Circulation et stationnement​

2. La création d’une plateforme de participation citoyenne Cette annonce appelle des commentaires. A quoi bon mettre en place de nouveaux comités consultatifs ? Ceux de la précédente mandature n’auraient-ils servi à rien ??? La sécurité et les antennes faisaient déjà l’objet de comités, mais les participants étaient choisis et leur nombre restreint !... Sécurité : Noisy le Roi est-elle une ville où la vidéo surveillance est très développée, comme aime à le dire la majorité municipale ? Force est de constater qu’au cours du précédent mandat l’utilisation de celle-ci a été grandement négligée. Des Noiséens ont été victimes de délits et malheureusement ceux-ci sont restés impunis faute d’une action concertée entre la mairie et les forces de l’ordre. Nous attendons toujours de savoir pourquoi la Mairie de Noisy le roi n’a toujours pas mis en place de plan de prévention et de protection des habitants vis à vis de des cambriolages et autres actes de délinquance. Antennes de téléphonie mobile : Une implantation réfléchie et concertée ? Un comité actif et réel ? Le comité de la précédente mandature s’est borné à demander à l’expert de la commission de rédiger une charte « de bonne conduite » qui est tombée dans l’oubli ! L’annulation du projet d’implantation de l’antenne rond-point du Centaure n’est que le fruit d’un combat de longue haleine d’un groupe de Noiséens et de deux actions en justice contre la mairie. Le préfet, ainsi alerté et surtout l’AC2NB ayant démontré l’absurdité technique de ce choix de lieu d’implantation, a donné l’ordre au maire de trouver une autre solution avec FREE. Sans cet ordre, Monsieur Le Maire aurait persisté et on se demande toujours finalement pourquoi ? Circulation et stationnement : ​ La circulation et le stationnement ont-ils été réfléchis lors de la dernière mandature ? Face à la croissance exponentielle de projets immobiliers actuels et à venir, quelle solution a-t-elle été proposée par la nouvelle et cependant ancienne majorité municipale ?

  • La mise en zone bleue du parking centre commercial ? Celle-ci n’a pour unique effet de reporter le problème ailleurs !!! Ce n’est pas une réponse. Il faut noter que cet emplacement est une copropriété privée, la décision, prise juste avant le scrutin municipal, n’est certainement pas en faveur des Noiséens qui en en sont maintenant les victimes. Cette mise en place aura-t-elle été faite dans le cadre d’une participation citoyenne, nous en doutons.

  • La création de 4 nouveaux parkings. Quelle concertation avec les habitants des quartiers impactés ?

De tels comités n’auront de valeur que si les travaux au sein de ceux-ci sont réels et pris en compte. Ils doivent être le moteur de la participation citoyenne et non la justification de décisions déjà prises en amont par un petit groupe. Quant à la deuxième étape nous constatons une nouvelle fois que la majorité municipale fait preuve d’un manque d’imagination. En effet dans la présentation de la Participation Citoyenne, page 5, de Noisy-le-Roi Le Mag, un appel aux bonnes volontés citoyennes a été fait. Est-ce à dire que la majorité municipale n’a pas l’ombre d’une idée quant à la création de cette plateforme ? Qu’elle se défausse sur l’initiative citoyenne pour justifier d’une promesse électorale ? Le développement de cette ville est-il traité de façon globale avec une vision à moyen et long terme ? Il est temps de mettre fin à un système clanique où le citoyen n’est que le spectateur, voire la victime d’une gestion désastreuse. Nous tiendrons bon et grâce à vous nous pourrons tenir notre rôle que nous souhaitons être une force de proposition enfin entendue et écoutée.