top of page

COLLOQUE CHAPONVAL DU 16 OCTOBRE 2021

COLLOQUE CHAPONVAL DU 16 OCTOBRE 2021 :

« Ciel, ma Ville ! »

Nous sommes nombreux à nous soucier de l’urbanisation de Noisy le Roi. Le 16 Octobre a eu lieu un colloque sur l’avenir de la zone dite Chaponval (28 hectares) et ses futures constructions.

Etaient présents Mme La Députée, Monsieur le Président de VGP, les maires alentours, les propriétaires terriens, la Ferme de Pontarly , l’association APEPV et des promoteurs.

Pour vous éclairer vous pouvez revoir ce colloque sur la page Facebook de la mairie et poser vos questions sur chaponval2030@noisyleroi.fr.

Nous vous livrons nos impressions :

- L’absence du Préfet qui, pourtant, a déposé un arrêté de carencement de la ville et ainsi se réserve le droit de préempter tout terrain en vente (les établissements Moreux, principaux propriétaires de ce domaine seraient-ils pressés de vendre avant d’avoir une proposition au rabais de la part du préfet ?)

- L’absence de l’EPFY (Etablissement Public Foncier des Yvelines) avec lequel la mairie a pourtant signé une convention spécifique pour cette zone de Chaponval. Il fera partie intégrante du projet …

- La présence surprenante et prématurée de promoteurs immobiliers.

- Certains intervenants ont mis en garde notre maire sur l’importance de la modification du PLU qu’il vient de faire voter en Conseil Municipal et qui sera lourde de conséquences sur la politique d’urbanisation de la ville pour au moins les 10 années à venir : Francois de Mazières / Président de la communauté d’agglomération de Versailles Grand Parc « Le PLU doit fixer les règles », « Vous êtes sur un terrain attractif, vous pouvez poser vos conditions », « Il faut que vous ayez un cahier des charges pour tous les promoteurs qui vont venir », « Vous ne pouvez pas faire des tours ici, c’est clair » , Arnaud Hourdin/Maire de Rennemoulin « Il faut que ce que nous faisons, plaisent aux hommes pas seulement à ceux qui vont y habiter mais aussi ceux qui sont à côté », Gérard Parfait/Adjoint au maire de Saint-Nom La Bretèche, « Il faut absolument maitriser ce développement, c’est essentiel au niveau de votre PLU ».

- Tous les maires quasiment ont souligné la schizophrénie de l’Etat et de la loi SRU obligeant une urbanisation à outrance et précipitée : Arnaud Hourdin/Maire de Rennemoulin, « Il nous faut des logements sociaux, mais on ne peut pas rêver en mettant des logements sociaux au même endroit, parce qu’on y fabrique des ghettos », « Il faut de la mixité », Elisabeth Rojat-Lefebvre/Directrice CAUE (Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement), « Mixité des formes de logements, mixité des activités », Laurence Morelle-Losson/Adjoint au maire de Villepreux, « Certaines villes voient les agriculteurs comme des réserves foncières », Alexandre Rueche/Ferme de Pontarly, « Le site classé (la plaine de Versailles) ne doit pas être la variable d’ajustement à une urbanisation ».

- Soulignons le beau projet de la ville voisine et amie Bailly qui consacrera ses prochains projets immobiliers de logements sociaux aux handicapés, aux parents et enfants de l’IME, et aux femmes isolées avec enfants. Idée que Noisy aurait pu dupliquer !

- Certains intervenants ont rappelé les conséquences d’un projet de tel ampleur sur les infrastructures de la ville (route, places de parkings…) et les coûts afférents : Gérard Parfait/Adjoint au maire de Saint-Nom La Bretèche, « L’important sera aussi le raccordement sur la 307 », Patrick Loisel/Maire de Feucherolles, « Chaponval est un endroit à surveiller très précisément pour que la continuité de nos lisières sur la plaine de Versailles soit respectée ».

- La Directrice de la CAU précise que le projet devrait être soumis à la commission des Architectes des Bâtiments de France, même si curieusement pour cette zone cela n’est pas obligatoire ! Nous espérons que la municipalité suivra ce judicieux conseil. (Petite pensée pour nombres de Noiséens qui ont dû se battre avec ces mêmes architectes pour pouvoir simplement installer un velux…)

- L’interview d’un architecte urbaniste nous apprend l’importance, dans les projets immobiliers, de la qualité de l’Habitat, l’orientation des appartements, de la luminosité et de la hauteur sous plafond et si possible d’un extérieur. Merci Monsieur l’architecte, nous ne le savions pas… Et merci d’avoir avoué que vous ne connaissiez pas le PLU de Noisy le Roi. Dommage de ne pas avoir préparé l’interview, nous aurions pu avoir alors des conseils judicieux.

- Soulignons l’excellente intervention du responsable de APEPV, architecte de formation, qui considère que les vœux d’un habitat de haute qualité et esthétique restent des vieux pieux au regard des montants alloués par les promoteurs de logements sociaux, Fabien Becker /APEPV (Association pour la Protection de l’Environnement de la Plaine de Versailles), « Le logement à un coût plafond donc on ne peut pas construire du logement social avec de la pierre de taille et des toitures en cuivre » réaliste par rapport aux visions angéliques de Francois de Mazières , « Votre intérêt c’est la préservation de l’environnement », de Béatrice Piron/Députée de la 3ème circonscription, « Préserver notre environnement », Arnaud Hourdin, « Il faut toujours choisir du beau »

- Le colloque, qui a commencé avec l’éloge de Chaponval par Francois de Mazières, « Un terrain totalement exceptionnel », « Vous avez une pépite » a consisté en un magnifique historique de cette zone Chaponval. Mais qu’avons-nous appris sur le projet en lui-même : Rien !

- Les questions n’étaient pas autorisées en direct mais renvoyées sur le site de la mairie avec promesse de réponse. Curieuse notion de colloque ! Mais il était rondement mené par Mr Patrice Carmouze (« Ciel, mon Mardi ! » de Christophe Dechavanne)

Mais si ce projet Chaponval est à priori à horizon 2030, le Projet Montgolfier lui est à horizon 2022-2023. Pour rappel : construction d’environ 500 logements dont 50 % de logements sociaux : les 209 cités par Monsieur Le Maire lors du colloque.

L’Esprit Village est en route !!! et pour finir trois verbatim du colloque, Francois de Mazières , « Il faut être raisonnable », Alexandre Rueche, « Préserver ce poumon vert » et Fabien Becker, « On a un ensemble de bonnes intentions mais je ne crois pas qu’à la fin on aura un ensemble exceptionnel de construit ».

Merci de déposer vos questions, remarques, suggestions et points de vue sur notre page Facebook et sur celle de la ville.


Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page