• Changeons d'ère ensemble Noisy

QU’ALLEZ-VOUS FAIRE DE LA PARTICIPATION CITOYENNE ? La majorité municipale vient d’annoncer, dans le Magazine de Noisy le Roi, la mise en place d’une participation citoyenne au sein de notre commune. Pour rappel, celle-ci se fera en deux étapes :

  1. La mise en place de 3 comités consultatifs.

● Sécurité ● Antennes de téléphonie mobile ● Circulation et stationnement​

2. La création d’une plateforme de participation citoyenne Cette annonce appelle des commentaires. A quoi bon mettre en place de nouveaux comités consultatifs ? Ceux de la précédente mandature n’auraient-ils servi à rien ??? La sécurité et les antennes faisaient déjà l’objet de comités, mais les participants étaient choisis et leur nombre restreint !... Sécurité : Noisy le Roi est-elle une ville où la vidéo surveillance est très développée, comme aime à le dire la majorité municipale ? Force est de constater qu’au cours du précédent mandat l’utilisation de celle-ci a été grandement négligée. Des Noiséens ont été victimes de délits et malheureusement ceux-ci sont restés impunis faute d’une action concertée entre la mairie et les forces de l’ordre. Nous attendons toujours de savoir pourquoi la Mairie de Noisy le roi n’a toujours pas mis en place de plan de prévention et de protection des habitants vis à vis de des cambriolages et autres actes de délinquance. Antennes de téléphonie mobile : Une implantation réfléchie et concertée ? Un comité actif et réel ? Le comité de la précédente mandature s’est borné à demander à l’expert de la commission de rédiger une charte « de bonne conduite » qui est tombée dans l’oubli ! L’annulation du projet d’implantation de l’antenne rond-point du Centaure n’est que le fruit d’un combat de longue haleine d’un groupe de Noiséens et de deux actions en justice contre la mairie. Le préfet, ainsi alerté et surtout l’AC2NB ayant démontré l’absurdité technique de ce choix de lieu d’implantation, a donné l’ordre au maire de trouver une autre solution avec FREE. Sans cet ordre, Monsieur Le Maire aurait persisté et on se demande toujours finalement pourquoi ? Circulation et stationnement : ​ La circulation et le stationnement ont-ils été réfléchis lors de la dernière mandature ? Face à la croissance exponentielle de projets immobiliers actuels et à venir, quelle solution a-t-elle été proposée par la nouvelle et cependant ancienne majorité municipale ?

  • La mise en zone bleue du parking centre commercial ? Celle-ci n’a pour unique effet de reporter le problème ailleurs !!! Ce n’est pas une réponse. Il faut noter que cet emplacement est une copropriété privée, la décision, prise juste avant le scrutin municipal, n’est certainement pas en faveur des Noiséens qui en en sont maintenant les victimes. Cette mise en place aura-t-elle été faite dans le cadre d’une participation citoyenne, nous en doutons.

  • La création de 4 nouveaux parkings. Quelle concertation avec les habitants des quartiers impactés ?

De tels comités n’auront de valeur que si les travaux au sein de ceux-ci sont réels et pris en compte. Ils doivent être le moteur de la participation citoyenne et non la justification de décisions déjà prises en amont par un petit groupe. Quant à la deuxième étape nous constatons une nouvelle fois que la majorité municipale fait preuve d’un manque d’imagination. En effet dans la présentation de la Participation Citoyenne, page 5, de Noisy-le-Roi Le Mag, un appel aux bonnes volontés citoyennes a été fait. Est-ce à dire que la majorité municipale n’a pas l’ombre d’une idée quant à la création de cette plateforme ? Qu’elle se défausse sur l’initiative citoyenne pour justifier d’une promesse électorale ? Le développement de cette ville est-il traité de façon globale avec une vision à moyen et long terme ? Il est temps de mettre fin à un système clanique où le citoyen n’est que le spectateur, voire la victime d’une gestion désastreuse. Nous tiendrons bon et grâce à vous nous pourrons tenir notre rôle que nous souhaitons être une force de proposition enfin entendue et écoutée.

La circulation douce est un mode de déplacement privilégié dans de nombreuses communes.

Cela peut modifier et impacter la vie bon nombre de Noiséennes et de Noiséens.

Pour que ce projet, qui coûte 2 millions d’euros, soit concerté en toute transparence avec nos concitoyens nous proposons la méthodologie suivante:

1.Définir pour quel usage : détente, faire des courses, se rendre à l’école, rendre l’utilisation d’un tronçon déjà existant moins dangereux.

2.Définir le ou les tracés.

3.Définir les contraintes : arbres conservés, nombre de place de parking, création de parking à vélos.

4.Mettre le ou les projets à disposition de tous les Noiséens pendant 2 ou 3 mois (place du Chenil).

5.Récupérer via notre site et via la mairie tous les commentaires et en faire une synthèse.

6.Faire un test grandeur nature matérialisé par des plots pour les lieux très impactés (vieux village…)

7.Faire un vote pour adoption.

  • Changeons d'ère ensemble Noisy

7 mois de nouvelle mandature

Nous constatons que la promesse de la majorité municipale « donner la parole aux Noiséens» est un vain mot.

A nos yeux, l’ouverture doit se mettre en place afin de donner à TOUS les Noiséens le droit de s’exprimer et ainsi participer au développement de notre ville.

En tout premier lieu cette ouverture doit se faire au sein du conseil municipal.

En effet notre groupe n’a aucun pouvoir en face d’une majorité municipale qui revendique le droit d’exercer son mandat sans partage et surtout sans aucune concertation, le fonctionnement des commissions municipales en est le triste exemple.

Ce manque de dialogue semble s’étendre à tous les Noiséens. Beaucoup s’interrogent sur la capacité de communiquer de la majorité municipale.

Comment résumer la démocratie participative à une plateforme digitale ?

Un vrai dialogue démocratique doit être créé afin de donner à tous le droit de s’exprimer. Une participation active des Noiséens aux différents conseils municipaux doit être instaurée (possibilité d’interpeler les membres du conseil) Des comités de quartier avec un réel pouvoir et budget participatif devaient être mis en place dès le début de la mandature ; qu’en est-il ?

Avant la fin de l’année nous allons proposer à tous notre vision de cette démocratie participative.